Se présenter en cinq minutes pendant un entretien d’embauche

Se présenter en cinq minutes pendant un entretien d’embauche

Comment se présenter en 5 minutes lors d’un entretien d’embauche ?

En étant positif, souriant, synthétique et en mettant rapidement en avant des éléments liés au poste ou à l’entreprise et qui vous présentent de manière avantageuse. Par exemple : “j’ai l’esprit d’équipe et je suis très rigoureux” (lorsque l’entreprise indique dans l’annonce qu’elle recherche une personne rigoureuse et dotée d’un esprit d’équipe). Autre exemple : “j’attache beaucoup d’importance à la simplicité et à l’exigence, deux valeurs que vous mettez en avant sur votre site Internet.”

Par ailleurs, il faut montrer votre adaptabilité. En effet, on ne se présente pas de la même façon pour un poste dans la finance qu’en communication. De même, on ne se présente pas de la même manière en face d’un DRH, d’un patron de TPE ou d’un manager. Vous devez donc vous adapter, soyez caméléon !

Il faut se présenter aussi en ayant votre montre avec vous et cela, afin de vérifier le timing et montrer que vous respectez la consigne et votre interlocuteur : “voilà et pour finir puisqu’il me reste 30 secondes, j’aimerais préciser que je viens de participer à mon premier marathon ; une expérience très enrichissante, etc.”

Quel doit être le déroulé de cette courte présentation ?

Il n’y a pas de recette magique. Il faut parler de soi (état-civil, âge, formation, expérience), de ses qualités (ou de ce qu’on dit de vous), de vos goûts et centres d’intérêt et du pourquoi vous êtes ici en entretien. C’est un bon prétexte pour montrer sa motivation et son intérêt pour le poste et l’entreprise. Donc après avoir référencé votre parcours de formation en une phrase du style « comme vous le constatez, je suis diplômé d’un master… », il faut tout de suite entrer dans la proactivité de votre présentation, en mettant en avant votre expérience la plus significative, vos plus belles réalisations… Sur un parcours de 10 ans dans une même société, il faut être capable de dégager les deux ou trois succès qui vous ont marqués et qui sont en rapport avec le poste. En dernier lieu, il ne faut pas manquer l’opportunité de prendre date pour un prochain contact. Cela montrera votre motivation.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre en entretien de recrutement ?

Il ne faut pas répéter son CV, ni rentrer trop dans le détail. Lorsque vous offrez trop d’informations ou de précisions à votre interlocuteur, vous donnez le bâton pour vous faire battre. Ce sont les réalisations professionnelles que vous allez mettre en avant qui feront comprendre à votre interlocuteur que vous possédez les qualités requises pour occuper le poste. Il est donc important de ne pas oublier de faire de lien avec l’entreprise, le poste et son/ses interlocuteur(s).

Autres impairs à ne pas commettre : se précipiter et réciter un discours sans regarder son interlocuteur et observer ses éventuelles réactions ; ne pas s’être entraîné à parler de soi en 5 minutes. Rappelez-vous que la préparation et l’entraînement restent la clé du succès.

À propos de l’auteur

script-factory

script-factory administrator

Laisser un commentaire